Meetings Canada

News

Pour les groupes de réunions, Prague a beaucoup à offrir

Prague, avec son architecture grandiose, foisonne de sites historiques, d'hôtels et des restaurants de premier ordre et d'une pléthore d'activités de divertissement. 


Prague, avec son architecture grandiose, foisonne de sites historiques, d’hôtels et des restaurants de premier ordre et d’une pléthore d’activités de divertissement. Par Don Douloff, mars-avril 2008

Tout allait bien jusqu’à ce que l’homme à la cravate rouge se précipite vers notre groupe. Réagissant rapidement, nous nous arrangeâmes pour lui échapper, et ensuite le capter à l’appareil photo numérique, en le ‘tuant’ instantanément. Non, nous n’étions pas les victimes d’une attaque au hasard, nous participions plutôt à un exercice imaginatif de constitution d’équipe dans les rues de Prague. Orchestrée par Or-fea, une agence basée à Prague, la chasse aux trésors consistait en une mission à la James Bond : une thématique impossible qui a envoyé notre ‘unité d’espionnage’ rôder dans la Vieille Ville, à Place de la Vieille Ville et sur le pont Charles bondé de touristes, armés d’indices nous conduisant à une série d’agents secrets – et à l’‘assassin’ d’occasion (le type à la cravate rouge mentionné plus haut). Nous avons même ‘désactivé’ une ‘bombe’. Or-fea peut prendre en mains des groupes de 10 à 600 personnes.

En tant que nouveau visiteur, j’ai été renversé par Prague, dont les mille ans d’histoire et les grandioses rotondes romanes, les tours et les cathédrales gothiques, les maisons et palais datant de la Renaissance, les synagogues juives et les églises et monastères baroques en font un manuel vivant de styles architecturaux. Parmi les sites incontournables, il faut mentionner l’incroyablement beau château de Prague et la cathédrale Saint-Vitus, le site religieux le mieux connu de la République tchèque.

À l’instar de la plupart des capitales européennes, la ville est compacte et un pur plaisir à explorer à pied. Mais tous ces déplacements pédestres ouvrent les appétits, et j’ai le bonheur de signaler que sur le plan de la nourriture, Prague livre la marchandise. Particulièrement mémorables ont été le jarret de porc et le canard au restaurant Vikárka et les repas à plusieurs services servis dans nos établissements hôtes. Notre repas le plus divertissant fut celui du dernier soir au restaurant de 180 places U Marcanu. Les événements sont flous (un serveur itinérant s’était imposé la mission personnelle de voir à ce que nos verres fussent toujours pleins), mais la soirée s’est passée dans une délicieuse ripopée de pommes de terre, de jambon, de chou, de viande en brochette et de crêpes aux fruits. Couronnant la soirée de trois heures, un orchestre endiablé nous servit des airs de folklore bohémien, morave et slovaque et des danses qui nous entraînèrent, moi et deux confrères journalistes touristiques, à nous embarquer avec abandon. Je ne peux imaginer une option de dîner progressif de groupe plus agréable. Les autres membres de notre groupe – John Stephenson, de Motivations Inc., et Mirjana Sebek-Heroldova, directrice pour le Canada, Autorité touristique tchèque, Office National tchèque du tourisme – se sont immensément amusés ce soir-là. Compliments à John, qui a conçu ce magnifique programme de familiarisation et qui a dirigé notre groupe avec aplomb, et à Katerina Benesova, de Senator Travel Meetings & Incentives, qui l’a concrétisé avec autant d’homogénéité. Mirjana fut une hôtesse accommodante et d’un commerce agréable qui ne s’est jamais démenti.

Sur le plan des réunions, Prague est également à la hauteur. Par exemple, l’hôtel haut de gamme Le Palais, offrant 60 chambres d’hôte et 12 suites, comporte deux suites de réunions (chacune de 780 pi²) ; une salle de réunions de 882 pi², pouvant accueillir jusqu’à 80 personnes ; un bar et une bibliothèque de hall de réception (les deux ouverts 24 heures sur 24) ; et une terrasse d’été avec parasols. En outre, Le Palais est à cinq minutes en voiture du Musée national et du Square Wenceslas.

Pour les réunions à participation nombreuse, il y a l’hôtel Diplomat, à 10 minutes de l’aéroport et près du Château de Prague. L’établissement offre 398 suites et chambres d’hôte et réserve trois étages pour les non-fumeurs. Son centre de conférences, doté de la technologie Wi-Fi et d’un système de navigation électronique à écran plat, s’enorgueillit de 16 salles de réunions couvrant 12 287 pi² aisément configurables pêle-mêle et pouvant accueillir jusqu’à 850 personnes.

Au fil du temps, la capitale de la République tchèque a reçu plusieurs surnoms : Prague dorée, Prague de pierre, Prague magique, Prague aux cent clochers, Prague – mère de toutes les villes. Chacune de ces épithètes s’applique dans une égale mesure.

Czech Airlines offre sept vols par semaine vers Prague (quatre en partance de Toronto et trois de Montréal).

Don.douloff@mtg.rogers.com
Photo : Office National tchèque du tourisme



Print this page




Have your say:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*