Meetings Canada

News

Mont-Tremblant se caractérise par des activités à longueur d'année

Connu en tant que destination de ski d'hiver, Mont-Tremblant, lieu de villégiature québécois, offre une énorme variété d'attractions durant toutes les saisons. 


Connu en tant que destination de ski d’hiver, Mont-Tremblant, lieu de villégiature québécois, offre une énorme variété d’attractions durant toutes les saisons. Par Allan Lynch, mars-avril 2008

Golf, équitation, tennis, club sur plage – voilà des choses que la plupart des gens n’associent pas à Mont-Tremblant, Québec. Mais ce lieu de villégiature montagneux est plus qu’une destination de ski alpin. Il offre une foule d’activités extérieures à longueur d’année qui capitalisent sur le changement des saisons et du paysage pour offrir plaisir, gaieté, excitation et des éléments cool de programmes d’entreprises.

STYLE EUROPÉEN
Tremblant possède le meilleur des deux mondes. Il offre un joli village pédestre à l’européenne qui encourage à fureter et à socialiser, sans les inconvénients d’une infrastructure antique qui risque d’atténuer les charmes de certains décors historiques.

Et parce que le village principal, à la base du Versant Sud, est un lieu de villégiature moderne entièrement conçu à cette fin, il convient idéalement aux besoins des groupes et aux budgets des planificateurs. Son architecture compacte place à quelques pas les uns des autres 39 restaurants, 43 boutiques et 13 hôtels (deux établissements cinq étoiles, le Fairmont Tremblant et le Westin Resort & Spa, en plus de 10 établissements quatre étoiles et un trois étoiles).

Tremblant offre même un service de télécabines gratuit, Le Cabriolet, qui va de la partie la plus basse (près du centre des congrès) jusqu’à la place publique principale. Ceci élimine la nécessité de gravir un plan incliné tout en offrant une vue aérienne du Marriott Residence Inn, du mini-golf et du club aquatique en dessous. Et, fidèle à la thématique du village pittoresque, le centre des congrès de Tremblant de 10 500 pi² se fusionne harmonieusement avec le panorama de rues au charme enchanteur.

La région de Mont-Tremblant est blottie dans les Laurentides, à 80 milles au nord de Montréal. La plupart des gens la considèrent comme une destination de ski, et bien qu’elle compte 94 pentes, elle offre autant, sinon davantage en été, affirme Isabelle Dairy, directrice des ventes, Les Suites Tremblant par Intrawest.

TERRAINS DE GOLF
En effet, la communauté compte huit terrains de golf à moins de 30 minutes de voiture (deux parcours sur le site appartiennent à Intrawest). Les activités estivales comprennent rafting, pêche à la mouche, un parcours acrobranche (d’arbre en arbre), luge de montagne, pêche à la mouche, tours d’avion, canoë-kayak, escalade et tours de VTT. Il y a également un imposant réseau de pistes de vélo et, pour quelque chose d’un peu différent, les groupes peuvent transformer une expérience d’équitation en activité de constitution d’équipe en ajoutant une composante de rassemblement de petit bétail.

« En hiver », de dire Dairy, « nous avons du ski, de la planche à neige, du traîneau à chiens, de la motoneige et du spa. Pour les groupes, nous pouvons organiser des courses de ski pour les entreprises. Elles sont populaires. Tout comme l’embauche d’un instructeur privé pour faire le tour de la montagne.

Parmi d’autres idées vendues par Dairy à des groupes, mentionnons un programme First Tracks ou une réception ou un dîner au bord du lac. « First Tracks, ou Premières pistes, c’est skier avant tout le monde, avec un petit déjeuner sur le toit de la montagne. À 7 h 15, vous empruntez la télécabine, prenez le petit déjeuner jusqu’à 8 h 00, et à 8 h 00, vous avez la chance de skier au moins deux ou trois descentes avant l’ouverture officielle de la montagne à 8 h 30 ».

Si vous venez en été, les remonte-pentes fonctionnent toujours et un chalet sur le toit de la montagne sert d’emplacement hors site/sur place unique pour les dîners.

« Mon deuxième emplacement est à la plage et au club de tennis du lac Tremblant. Nous avons une tente-marquise montée de façon à ce que vous voyiez le lac, la plage et la montagne. Nous faisons un grand nombre de barbecues à cet endroit, ou des petits déjeuners avant le golf ou des dîners après le golf.

CARTE D’ACTIVITÉS
Une des caractéristiques de commodité de Tremblant est la Carte d’activités. Bien qu’elle soit offerte aux individus, c’est un boni pour la budgétisation. La Carte d’activités Tremblant est comme une carte-cadeau qui permet aux détenteurs de s’engager dans trois, quatre ou cinq activités de leur choix, quand ils le désirent. Les cartes peuvent simplement être facturées sur le compte principal. La facilité de la gestion comptable est un autre boni pour les planificateurs. Étant donné le niveau de collaboration dans le village, tout, des activités jusqu’à l’hébergement, aux locations d’espace pour les réunions, aux cadeaux pour les délégués, aux prix, aux dîners progressifs et tout le reste peut être facturé au compte principal. Dairy explique : « Ça simplifie les choses, et c’est un de nos grands avantages, parce que nous connaissons tout le monde et nous pouvons négocier des bons arrangements pour les clients en termes de budgets ou de besoins spéciaux, de sorte que c’est comme si le lieu de villégiature était un seul grand hôtel, avec différents restaurants, et nous gérons tout pour eux ».

Bien qu’Intrawest s’efforce de positionner Tremblant comme lieu de villégiature quatre saisons, la forte perception hivernale demeure. La bonne nouvelle, c’est que cette perception met une pression à la baisse sur les mois en dehors de la saison d’hiver. Dairy affirme : « Si on pense à mai, juin, septembre et octobre, ce sont de très bons mois pour tenir un événement à Tremblant. Si vous songez à avril ou novembre, c’est même encore mieux. C’est notre basse saison, parce que Tremblant est vraiment orienté sur la nature, le sport et les activités [de plein air] autour du lieu de villégiature. À la mi-avril, après la saison de ski et avant l’ouverture de nos deux terrains de golf, et également en novembre, avant que la saison de ski débute, il y a moins de choses à faire. Alors, nous devons être innovateurs. C’est même mieux, sur le plan des tarifs ».

Durant ces mois, l’emphase se déplace sur les plaisirs plus hédonistes tels que les dîners – et les spas. Juste à l’extérieur du village se trouve Le Scandinave Spa, un concept nouveau style pour l’Amérique du Nord basé sur la focalisation scandinave sur trois activités : natation, immersion et exsudation. Le Scandinave a également une petite salle du conseil à louer. Ses fenêtres du plancher au plafond, interrompues seulement par un foyer &agr
av
e; bois, fournissent amplement de lumière.

Angelo Kioussis, président de The Traveller Inc., basé à Toronto, est un planificateur qui a organisé de nombreux programmes au Westin Tremblant. Ses groupes de TI et d’automobiles variaient entre de 20 à 350 personnes participant à des réunions ou profitant d’un voyage-prime.

PROGRAMME D’HIVER
« Pour le voyage-prime, nous avons réservé le Westin Resort & Spa, Tremblant au complet, en plus de deux autres établissements partiels », explique Kioussis. Les autres établissements étaient juste à quelques pas, nous n’avons donc pas eu besoin de transport additionnel ni de problème avec les fuites. « C’était un programme axé sur les activités hivernales, et les attractions clés furent de toute évidence la qualité de l’établissement qui convenait bien aux données démographiques de notre groupe, la diversité du village qui nous a donné quelque chose que tout le monde pouvait essayer et aimer », la qualité de l’espace pour les réunions et événements sociaux dans le centre des congrès et les hôtels, et le ski. « Le ski a été la clé, parce que c’était un programme d’hiver. Le spa à l’hôtel ainsi que le spa scandinave ont été des attractions additionnelles. Nous avons également fait du traîneau à chiens, de l’équitation et de la motoneige ».

Pour y être allé en hiver, Kioussis a été surpris de voir à quel point « les samedis et dimanches, ils sont extrêmement occupés avec les skieurs de fin de semaine et les gens de Montréal de passage qui viennent faire du ski pour la journée. Les pentes deviennent fort achalandées, alors, j’ai trouvé que c’était un peu surpeuplé à cette période, mais sachant cela, ce n’est qu’une question de dire : "Les amis, vous devez vous lever tôt le matin et aller faire du ski sur l’autre versant de la montagne en premier" ». Les programmes en jours de semaine ont moins de problèmes de foule.

Les autres groupes de Kioussis sont venus durant les mois d’été, attirés par la qualité et la variété du golf. « Certainement, nous avons considéré le niveau des prix, parce qu’il existe bon nombre de destinations de golf où vous pouvez aller, mais c’était principalement la qualité du golf et ce qu’il nous était possible de faire dans un espace restreint. La beauté de la région, c’est qu’elle est assez restreinte que, pour bâtir des relations, vous ne perdez pas les gens de vue.

RÉUNIONS D’ÉQUIPES DE VENTE
Fraser & Hoyt Incentives, dont le siège social est à Halifax, ont mené deux programmes à Tremblant en 2007. Allison Gillis, directrice principale de programmes, a eu 92 personnes durant une réunion d’équipe de vente en octobre. Sa collègue, Kelly MacDonald, a eu également 91 personnes durant cinq jours en mai. Les deux programmes tenus au Fairmont Tremblant « sont très axés sur les réunions », explique Gillis.

Travailler en cet endroit au printemps et à l’automne, de dire Gillis, a permis aux clients de jouir d’un décor magnifique « à un moment tranquille de l’année, de sorte que les tarifs avaient tendance à être meilleurs qu’en hiver. Nous avons embauché un orchestre un soir pour un des dîners, et je n’en suis pas sûre, mais il se peut que c’ait été moins cher qu’en haute saison alors que la demande est plus forte. Il a également été facile de trouver des emplacements pour les événements hors site et de prendre les choses en main en privé, parce qu’ils n’étaient pas remplis de skieurs ou de golfeurs.

Le programme social de Gillis incluait un ‘meet-and-greet’ dans un restaurant local, et un gala de récompenses au Fairmont, et comme exercice de constitution d’équipe, une chasse aux trésors guidée par GPS autour du village.

« C’est magnifique. C’est compact et très bien organisé, alors j’ai été surprise de voir à quel point c’est parfait ». Elle a également aimé le fait qu’une fois rendu sur place, elle n’a pas eu à budgéter des coûts de transport.

Si le village a un défaut, c’est l’espace d’expositions limité. Et Dairy de dire : « Avec les grandes associations, nous devons parfois refuser des groupes à cause de cela ».

FOCALISATION SUR LES CONGRÈS
Tremblant a des plans pour développer un nouveau village axé sur les congrès à la base du Versant Soleil. Le moment exact est encore indéterminé, mais les plans parlent d’un centre des congrès et 1 500 chambres de plus dans six hôtels (Tremblant dispose de 1 900 chambres actuellement). La phase un de cette expansion est l’ouverture, à l’automne, du Ludoplex de 60 millions $ de Loto-Québec, qui offre un nouveau style de complexe de jeux, avec de l’espace multifonctions pour les réunions, un café et un restaurant. Un nouveau service de télécabines reliant le village du Versant Sud et le Versant Soleil entre en service cet été.

Kioussis ajoute : « Je n’ai pas eu beaucoup de surprises. Les surprises que nous avons eues étaient la flexibilité de nos fournisseurs et leur capacité de travailler avec nous. Étant donné que les affaires de voyages-motivation sont une question de demande, nous cherchons à faire des choses qui sortent de l’ordinaire. Et, bien franchement, tout ce que j’ai demandé – que ce soit à leur préposé aux équipements de ski d’avoir nos skis de location dans nos vestiaires individuels avec un ski tuner en main pour faire en sorte que tout soit beau le matin que nous irions en ski – a été fait à la lettre. Le village entier a vraiment répondu de manière positive. Il n’y a pas eu de refus ou de résistance. Ils cherchaient toujours à établir des ponts, ce qui a vraiment été positif.

TREMBLANT, UN DÉLICE POUR LES VOYAGEURS
Un des charmes peu banals de Tremblant est son aéroport international Mont Tremblant (mtia.ca), dont le terminal a été construit avec des billes de bois. Étant donné qu’il peut accueillir les passagers avec des cocktails près d’un foyer et assurer un transfert de bagages sans manipulation de la part du passager, certains groupes ont opté pour utiliser la voie des vols nolisés, traitant leurs invités avec l’élégante sérénité d’un aéroport moins achalandé.

Allan Lynch est un rédacteur pigiste basé à New Minas, Nouvelle-Écosse.



Print this page




Have your say:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*